Palais de la Préfecture , Nice , Architecture, Monuments, Les palaises Attractions de la Provence

Palais de la Préfecture
Adresse - Place Pierre Gautier - 06000
Type - Architecture, Monuments, Les palaises
Palais de la Préfecture (le palais des ducs de Savoie à Nice, actuellement connu sous le nom de Palais de la Préfecture des Alpes-Maritimes, Palais des rois de Sardaigne et de Palais sarde).

Дворец префектуры, Ницца
Les touristes qui se promènent sur le Cours Saleya à Nice (une rue piétonne), remarquent facilement la façade d’un bâtiment impressionnant, celle du Palais de la Préfecture des Alpes-Maritimes (ce bâtiment est également connu sous le nom de Palais des rois de Sardaigne et de Palais sarde). Il y avait auparavant la résidence des rois de la Sardaigne, située dans le Vieux Nice.

L'histoire n'a pas gardé la date exacte du début de la construction du palais, mais il est connu qu’en 1573, autour d'un bâtiment partiellement construit (alors composé de 7 chambres et d’une cuisine), le jardin fut aménagé par le jardinier Antonio Giordano.

Les travaux du projet furent effectués par Domenico Ponsello, un architecte et ingénieur militaire italien, engagé par le duc Emmanuel-Philibert de Savoie,dit  Tête de fer ou le Prince à cent yeux. Il est également connu que le duc a décidé de construire sa résidence près du monastère dominicain en 1543 (après le siège de Nice par les troupes de François Ier et de Soliman le Magnifique).

En 1613, le manoir obtient le statut de véritable résidence de monarque. À cette époque, Charles-Emmanuel Ier, le duc de Savoie, s’y installa. Le palais fut agrandi et « élargi » activement lors de sa résidence. Afin de doubler la superficie du palais, une partie du monastère dominicain a été achetée par les souverains de Piémont-Sardaigne au milieu du XVIIIème siècle.

Avec l'entrée des troupes révolutionnaires françaises en 1792 (commandées par le général Anselme), le palais fut saccagé. Le manoir fut pillé, le jardin fut détruit et le palais fut l’office d’un hôpital militaire.

En 1814, le roi de Piémont-Sardaigne, Victor-Emmanuel Ier, de retour en Sardaigne après la chute de Napoléon, décida de restaurer et d'élever l’édifice du Palais au rang de résidence royale. Il en charge l'architecte de la ville de Nice, Jean-Antoine Scoffier. Les appartements royaux réaménagés reçoivent du mobilier provenant des palais de Turin et de Gênes.

En 1826, Victor-Emmanuel a abdiqué le trône, son frère, le roi Charles-Félix avec la reine Marie-Christine, son épouse, fut occupé le palais à ce moment-là.

En 1860, le bâtiment du Palais devint le Siège de la Préfecture des Alpes-Maritimes après le rattachement de Nice à la France. Et en 1864, le Palais a accueilli la rencontre de l'empereur Napoléon III et du tsar russe Alexandre II.

Ensuit, pendant 40 ans, le bâtiment fut agrandi sans arrêt – le but fut d'aménager un endroit hors pair, pour les réceptions somptueuses sur la Côte d'Azur. (En raison de toutes les transformations et les changements, il ne resta que l’escalier central dans le hall du Palais des ducs de Savoie).

Maintenant, l'intérieur du bâtiment est décoré avec des sculptures en bois et de dorures, avec des fresques magnifiques, des colonnes corinthiennes et des peintures de l'artiste Jules Chéret. Les plafonds des chambres du Palais ont été décorés dans le style néo baroque, et l'aile ouest du bâtiment abrite un beau jardin d'hiver. Les touristes peuvent voir toute cette magnificence.

Le Palais de Nice est devenu le centre des événements de classe mondiale plus d'une fois (en 1960, à l'occasion du centenaire du traité de cession de la Savoie et de Nice à la France, le général de Gaulle y séjourne et préside un dîner de gala. En 2001, le traité de Nice, concernant l'élargissement de l'Union européenne, a également été signé ici. Le sommet Russie - Union européenne (Russie-UE), dédié à la crise financière mondiale et aux propositions russes, concernant la réforme du système européen de sécurité, a eu lieu au Palais de la Préfecture des Alpes-Maritimes en 2008.

Carte - Palais de la Préfecture



Lamotte-du-Rhône Lamotte-du-Rhône
Lamotte-du-Rhône - est une des anciennes villes de la région administrative Provence — Alpes —...
La Bastidonne La Bastidonne
La Bastidonne - est une des anciennes villes de la région administrative Provence — Alpes — Côte...
Gargas Gargas
Gargas - est une des anciennes villes de la région administrative Provence — Alpes — Côte d’Azur...
Avignon Avignon
Avignon est le chef-lieu du département de Vaucluse au Sud de la France. Cette ville vous...
Pégomas Pégomas
Pegomas - est une des anciennes villes de la région administrative Provence — Alpes — Côte d’Azur...
Sigonce Sigonce
Sigonce - est une des anciennes villes de la région administrative Provence — Alpes — Côte d’Azur...
Céreste Céreste
Céreste - est une des anciennes villes de la région administrative Provence — Alpes — Côte d’Azur...
Saint-Étienne-les-Orgues Saint-Étienne-les-Orgues
Saint-Étienne-les-Orgues - est une des anciennes villes de la région administrative Provence —...
Sainte-Tulle Sainte-Tulle
Sainte-Tulle - est une des anciennes villes de la région administrative Provence — Alpes — Côte...
Sainte-Croix-du-Verdon Sainte-Croix-du-Verdon
Sainte-Croix-du-Verdon - est une des anciennes villes de la région administrative Provence — Alpes —...




Catalogues

Accueil Contribution Publicité Contacts © Notre Provence Group 2015 - 2020


Go Top